Cela fait quasi un an que j’ai décidé de ne plus rien acheter de neuf. Je réalise donc depuis la plupart de mes achats en ligne et je me dirige systématiquement vers des pièces de seconde-main ou vintage.
Au fil des mois je me suis rendue compte que je devais régulièrement revendre des pièces achetées en seconde-main.

J’ai donc pris un peu de recul et je me suis demandée pourquoi je faisais encore des erreurs d’achat !
Ci-dessous je vous partage mes quelques enseignements en espérant que cela vous fasse gagner un peu de temps dans votre démarche et que vous puissiez éviter de tomber dans les mêmes pièges que moi.

Quand on débute sur Vinted, en friperies ou ailleurs, le changement est hyper grisant. Tout est très peu cher, on a sans cesse l’impression de faire des affaires et il est facile de se laisser prendre au jeu pour se perdre encore une fois dans des achats qui ne nous ressemblent pas, n’auront pas d’utilité pour nous, ne nous iront pas si bien !

Pour éviter tout cela je vous conseille donc :

1. De bien définir votre style
Identifier les coupes et formes qui vous vont, savoir quel style est vraiment le votre, celui dont vous ne vous lasserez pas, est vraiment la clé !
Cela prend du temps et il y a pas mal de moyens d’y arriver, mais une fois que vous saurez vraiment les silhouettes que vous portez le plus souvent, les couleurs qui sont les vôtres, les formes que vous aimez, alors vous ferez nettement moins d’erreur !
Il y a plein de vêtements que je trouve splendides et pourtant je préfère les laisser aux autres. Soit parce que j’ai fini par comprendre que la coupe ne me mettait pas en valeur, soit parce que j’ai vu que je ne mettais pas certaines couleurs, ou alors tout simplement parce que j’ai déjà des pièces du même style et que j’ai compris que je n’avais pas besoin de les multiplier.
Prenez le temps de vous poser sur ce que vous portez, les formes qui vous mettent le plus en valeur, les vêtements pour lesquels on vous complimente le plus, les assemblages vers lesquels vous vous dirigez plus souvent le matin, et vous apprendrez à définir ce qui vous ressemble vraiment, promis ce n’est pas si compliqué !

2. D’attendre
On ne le dira jamais assez mais le temps résout bien des problèmes. Sur les plateformes de seconde-main ou en boutiques vintage on est toujours tenté d’acheter très vite, les pièces sont uniques, si on ne se décide pas maintenant on ne les retrouvera jamais, et puis le prix est si dérisoire, vraiment on fait tellement une affaire !
Je me suis souvent retrouvée à appuyer compulsivement sur le bouton d’achat, sauf qu’en recevant la pièce je me suis aperçue que je ne la porterai pas…
Oui elle était belle, oui elle n’était pas cher, mais ce n’était pas moi, ou je n’en avais tout simplement pas besoin.
Pour éviter cela maintenant, JE PRENDS MON TEMPS ! Je sélectionne mes pièces préférées et j’attends quelques jours voire semaines pour voir si le vêtement me reste en tête, si je saurais avec quoi l’associer, si je l’aime lorsque je retourne sur sa fiche…
Si plusieurs jours / semaines après, j’en ai toujours envie alors je l’achète. Le temps permet de rationaliser nos envies et vous verrez que bien souvent on abandonne certaines pièces sans aucun regret !

3. De faire des listes
Je vous en parle régulièrement, mais le fait de faire la liste de vos envies vous permettra de mettre sur le papier ce qui vous fait vraiment rêver et de rationaliser au fil du temps ! Je ne vais pas m’appesantir sur ce point parce que j’y dédierai un article prochainement, mais n’hésitez pas à noter dans votre téléphone, sur un petit carnet ou sur un board Pinterest, les pièces qui font envie. Ensuite regardez si vous avez déjà un équivalent ou non, si quelques temps plus tard cette pièce vous fait toujours de l’oeil, et si c’est le cas, faites des recherches ciblées ! Cela vous évitera de vous perdre lorsque vous faites du shopping et vous trouverez plus facilement la pièce parfaite plutôt qu’un à peu près que vous aurez très vite envie de remplacer !
Il faut être patiente pour trouver les pièces de ses rêves, mais c’est tellement satisfaisant lorsque ça arrive que ça vaut le coup, je vous promets !

4. D’être en paix avec votre rapport au vêtement
Sans verser dans la philosophie de comptoir, beaucoup de nos achats sont motivés par un désir de possession, une pulsion…Ils comblent un manque, nous servent de récompense dans un moment joyeux ou de compensation dans un moment plus triste. Notre désir de vêtement peut devenir totalement irrationnel et encore une fois ce n’est pas grave ! On a totalement le droit de se faire plaisir avec une jolie pièce, de se récompenser par un achat ou de se consoler grâce à cela. Par contre ce qui est intéressant, c’est de prendre un peu de recul sur nos mécanismes d’achat pour en être conscient, mieux comprendre ce qui nous anime ! Cela permet de trouver des alternatives, de ne pas toujours céder à nos pulsions pour les regretter ensuite ou bien encore de relativiser lorsque l’on passe à côté d’une pièce. Avant ça aurait été un enfer pour moi de rater une bonne affaire, maintenant je me dis juste que la pièce n’était pas vraiment pour moi ou que je la retrouverai peut-être plus tard et qu’au final ce n’est pas très grave ! Avoir cette distance m’a enlevé un sacré poids dans mon rapport au vêtement.

5. De bien analyser les articles
Lors des achats en ligne ou en boutiques je ne saurais que trop vous conseiller de bien checker la coupe, la taille, l’étiquette afin de voir les matières. N’hésitez pas à demander des photos additionnelles si besoin, à aller essayer les pièces de vos marques préférées en magasin pour bien connaitre vos tailles dans chacune des enseignes.
Si vous avez un doute, posez des questions additionnelles à la vendeuse, vous en avez le droit !
Et bien souvent l’adage « quand il y a un doute, il n’y a pas de doute » se révèle pertinent pour moi !
Je me suis rendue compte que si je me posais des questions et que j’achetais tout de même la pièce, la plupart du temps je la regrettais alors maintenant dans ce cas je n’achète plus, et ça se passe bien !

VOILAAA

Bien sûr cette liste n’est pas exhaustive, on en passe toutes par les erreurs d’achat, et c’est en se trompant que l’on apprend, en mode comme dans le reste ! Si vous avez d’autres tips pour éviter les achats que l’on regrette surtout n’hésitez pas à les partager en commentaires ! La route vers le dressing parfait est longue et semée d’embuches mais promis, on s’en sortira !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *